Le service Open-Street a commencé par proposer l’optimisation d’itinéraires en voiture uniquement. Il s’est élargi en 2016 en proposant les itinéraires piétons. Dorénavant les camions sont gérés également en tant que véhicules à part entière, en respectant certaines règles de circulation propres aux poids lourds. Cette fonctionnalité est pour le moment en version bêta.

L’importance de la base de données cartographique

Notre service d’optimisation d’itinéraires Open-Street utilise les données librement réutilisables de la base de données géographique OpenStreetMap ®. C’est de là que nous déduisons tout le réseau routier empruntable, et sommes en mesure d’effectuer des calculs de distances. Si une voie n’est pas référencée dans OpenStreetMap ®, ou bien si ses informations sont incomplètes, alors les calculs qui se basent dessus seront faussés.

On constate parfois que certaines rues n’ont été saisies que partiellement lorsque certaines données sont manquantes, comme par exemple une restriction de vitesse locale, une largeur maximale de véhicule, une hauteur maximale de véhicule, ou un poids maximum à respecter.

Ainsi, nos algorithmes sont capables d’exploiter ces données dans les calculs d’itinéraires, mais l’absence de donnée dans notre référentiel de base peut engendrer des calculs faussés avec notre service.

Si vous constatez des anomalies ou des améliorations sur la carte, vous pouvez suggérer une amélioration au projet OpenStreetMap ® à l’aide du bouton dédié. Selon les cas de figure, l’enrichissement de cette carte communautaire sera probablement rentable pour votre entreprise, plutôt que de payer des licences coûteuses pour des cartes commerciales spéciales poids lourds. La mise à jour des données cartographiques de Open-Street se fait ensuite sur demande, ou bien environ tous les 3 mois.

Les paramètres gérés par notre service

Les paramètres suivants ont été choisis pour tenir compte des limitations qui s’appliquent à une majorité de poids lourds. Le choix des valeurs (notamment la hauteur et le poids) sont arbitraire et ne pourront pas s’appliquer à 100% des véhicules. Le routage de poids lourds étant encore en version bêta, il est possible que ces valeurs évoluent à l’avenir.

  • Hauteur du véhicule. Notre profil d’utilisation poids lourds se base sur une hauteur de 3,8 m. Ainsi les itinéraires emprunteront les routes pour véhicules entre 0m et 3,8m de hauteur. Les routes limitées à une hauteur de moins de 3,8m seront évitées. Si votre poids lourd est plus haut, soyez vigilant sur les routes proposées. Vous pouvez contrôler la hauteur max pour un point de passage donné selon la base de données géographique avec le service maxheight.bplaced.net.
  • Largeur du véhicule. Notre profil poids lourds prend en compte une largeur de 2,3 m. Les routes limitées aux véhicules de taille inférieure seront évitées. Ainsi les rétrécissements de voies ne seront pas empruntés, ceux-ci étant souvent limités à 2,2m. Vous pouvez contrôler la largeur max pour un point de passage donné selon la base de données géographiques avec le service maxheight.bplaced.net.
  • Poids du véhicule. Notre profil poids lourds prend en compte un véhicule type qui pèse 10 t. C’est un choix arbitraire qui prend en compte le poids du véhicule et son chargement. Les routes limités aux véhicules de moins de 10 tonnes seront évitées. Vous pouvez contrôler le poids max pour un point de passage donné selon la base de données géographiques avec le service maxheight.bplaced.net.
  • Temps de braquage. On considère que le véhicule prend un temps à effectuer un braquage pour tourner qui est supérieur de 20% aux véhicules légers. Lorsqu’ils sont autorisés, les demi-tours sur voie unique et les virages à 180° sur voie multiple prennent 40 secondes là où il suffit de 20 secondes pour les voitures.
  • Revêtements. On considère qu’un camion roulera plus lentement dans la boue, sur du sable, sur un terrain rocailleux, sur la terre, et sur terrain argileux par rapport à une route goudronnée.
  • Terrains meubles. On considère que la vitesse de roulage sera réduite par rapport à une voiture sur les terrains les plus meubles (pelouse meuble, terrains non compactés, chemin forestier, etc).
  • Planéité. On considère que les routes escarpées ne sont pas utilisables avec un poids lourd. Là où il faut être soit piéton, soit cycliste tout-terrain, soit véhicule tout-terrain, un poids lourd ne passe pas. Les chemins rocailleux peuvent être empruntés.
  • Vitesses. Les vitesses limites sont de 50 km/h en ville, 80km/h sur routes de campagne, 90km/h sur les routes à accès réglementé et 100km/h sur les autoroutes.

Les paramètres non gérés

  • Rayons de braquage. Si les virages entrainent une pénalité sur le temps de trajet, un rayon de braquage trop aigu ne sera pas rejeté alors qu’il peut poser des difficultés au conducteur de poids lourd.
  • Nature du chargement. Les transports de matières dangereuses ou explosifs ne sont pas considérés.
  • Contraintes logistiques. Les horaires de rendez-vous de livraison ne sont pas gérés.

 

Pour changer le véhicule employé lors des calculs d’itinéraires, cliquez sur le menu options optionset  sélectionnez Voiture, Piéton, ou Camion. Pour en savoir plus sur le menu de l’application.